Bienvenue, Visiteur
Vous devez vous enregistrer avant de pouvoir poster.

Nom d’utilisateur
  

Mot de passe
  





Rechercher dans les forums



(Recherche avancée)

Derniers sujets
Newsletters 07/24
Forum : Newsletters
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
07-04-2024, 03:08 PM
» Réponses : 0
» Affichages : 57
Communication importante ...
Forum : Commentaires - Opmerkingen - Comments - Comentarios - Kommentare
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
06-27-2024, 05:36 PM
» Réponses : 0
» Affichages : 327
Nos congés
Forum : Evènements - Gebeurtenissen - Events - Eventos - Veranstaltungen
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
06-27-2024, 05:20 PM
» Réponses : 0
» Affichages : 84
Réunion Trioforum vergade...
Forum : Rapports - Verslagen - Reports - Informes - Berichte
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
06-18-2024, 03:38 PM
» Réponses : 0
» Affichages : 341
240612 - 240703
Forum : Piqûres - Steken - Bites - Picaduras - Stiche
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
06-17-2024, 11:15 AM
» Réponses : 0
» Affichages : 209
240607 - communiqué Triod...
Forum : Presse - Pers - Press - Prensa - Printmedien
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
06-13-2024, 08:32 PM
» Réponses : 0
» Affichages : 207
240522 - l'Echo - CEO Tri...
Forum : Presse - Pers - Press - Prensa - Printmedien
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
05-25-2024, 04:23 PM
» Réponses : 0
» Affichages : 219
15 juin 24 - Réunion publ...
Forum : Evènements - Gebeurtenissen - Events - Eventos - Veranstaltungen
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
05-25-2024, 04:13 PM
» Réponses : 0
» Affichages : 423
AG / AV Triodos 17/05/24 ...
Forum : Commentaires - Opmerkingen - Comments - Comentarios - Kommentare
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
05-25-2024, 10:06 AM
» Réponses : 0
» Affichages : 204
22/05/24 - 05/06/24
Forum : Piqûres - Steken - Bites - Picaduras - Stiche
Dernier message : Bernard Poncé - Admin
05-23-2024, 07:31 AM
» Réponses : 0
» Affichages : 209

 
  17/01/24 - 31/01/24
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 01-21-2024, 11:48 AM - Forum : Piqûres - Steken - Bites - Picaduras - Stiche - Pas de réponse

Vous trouverez en téléchargement ci-dessous nos traits d'humour acerbes envers qui vous savez... Vous pouvez diffuser ces documents, mais notez qu'ils sont protégés par le droits d'auteur (voir ci-dessous). Les compositions sont normalement disponibles en français, néerlandais et anglais. Toutefois, l'utilisation des langues a parfois été limitée à une ou deux pour des raisons d'efficacité graphique. 

Hieronder vindt U een downloadbare versie van onze scherpe humor gericht op je-weet-wel... U mag deze documenten verspreiden, maar houd er rekening mee dat ze beschermd zijn door copyright (zie hieronder). Composities zijn normaal beschikbaar in het Frans, Nederlands en Engels. Soms is het gebruik van talen echter beperkt tot één of twee om redenen van grafische efficiëntie. 

You can download our acerbic humour aimed at you-know-who below... You may distribute these documents, but please note that they are protected by copyright (see below). Compositions are normally available in French, Dutch and English. However, the use of languages has sometimes been limited to one or two for reasons of graphic efficiency. 



Copyright: Bernard Poncé - 2024 - Bouge - All rights reserved.



Pièces jointes Miniature(s)
                   

  11/01/2024 - Trends-Tendances
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 01-13-2024, 01:44 PM - Forum : Presse - Pers - Press - Prensa - Printmedien - Pas de réponse

Article paru dans Trends-Tendance. Pas encore de traduction NL disponible.

Artikel gepubliceerd in Trends-Tendance. NL vertaling nog niet beschikbaar.



Pièces jointes
.pdf   Tends Tendances 11 janvier 2024.pdf (Taille : 547.05 Ko / Téléchargements : 261)

  Edition des piqûres 2023 - Editie van Stekken 2023
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 01-13-2024, 01:21 PM - Forum : Evènements - Gebeurtenissen - Events - Eventos - Veranstaltungen - Pas de réponse

(NL versie hieronder)

GRANDE PREMIERE ! 


J'ai réalisé un fascicule reprenant toutes les piqûres de l'année 2023. De quoi passer un excellent moment malgré les souvenirs douloureux que ces images ne manqueront pas d'évoquer.


Afin de financer le Trioforum, je vous inviter à passer commande de cet ouvrage édité en format papier (34 pages A4, reliure anneaux métal). Que du bonheur, avec quelques petites choses qui ne sont pas sur le site ! Pour information, le coût d'impression et d'envoi est de 15 €. C'est la raison pour laquelle le prix de vente est de minimum 20 €. 

Pour rappel, les comptes de notre association sont négatifs et donc, supportés par l'animateur, Bernard Poncé. Un appel est donc lancé aux nouveaux donateurs. 

Procédure :

- Envoyez un mail à l'adresse support@trioforum.be en signalant votre commande et vos coordonnées complètes pour un envoi postal.
- Je vous envoie l'ouvrage (voir aussi ci-dessous)
- Après réception, versez au moins 20 € sur le compte BE80 9799 8890 2877 ouvert au nom de Bernard Poncé, en indiquant en communication la mention : Trioforum - Piqûres 2023.

IMPORTANT : pour réduire l'administration et les frais, les impressions et les envois seront globalisés +/- par quinzaine ou par mois.

Inutile de dire que cet ouvrage sera aussi pour vous le moyen de passer le message à vos connaissances concernant notre affaire.


-------------------


EEN GROTE PRIMEUR!


Ik heb een boekje samengesteld met alle injecties voor 2023. Het wordt vast en zeker een geweldige tijd, ondanks de pijnlijke herinneringen die deze beelden ongetwijfeld zullen oproepen.

Om het Trioforum te financieren, nodig ik je uit om dit boekje op papier te bestellen (34 A4-pagina's, metalen ringband). Het is een echte traktatie, met een paar kleine extra's die niet op de site staan! Ter informatie: de druk- en verzendkosten bedragen €15. Daarom is de minimumverkoopprijs €20.


Ter herinnering, de rekeningen van onze vereniging staan in het rood en worden daarom gedragen door de coördinator, Bernard Poncé. Daarom doen we een oproep voor nieuwe donateurs.

Procedure:

- Stuur een e-mail naar support@trioforum.be met vermelding van je bestelling en volledige contactgegevens voor bezorging per post.
- Ik stuur je het boek (zie ook hieronder)
- Maak na ontvangst minstens € 20 over op rekening BE80 9799 8890 2877 op naam van Bernard Poncé, met vermelding in het bericht: Trioforum - Stekken 2023.

BELANGRIJK: om de administratie en de kosten te drukken, worden het drukken en de verzending gegroepeerd per veertien dagen of per maand.

Dit boek zal natuurlijk ook een manier zijn voor u om de boodschap over ons bedrijf door te geven aan uw kennissen.


  Plainte à l'AFM - Klacht bij de AFM
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 01-13-2024, 01:04 PM - Forum : Rapports - Verslagen - Reports - Informes - Berichte - Pas de réponse

Vous trouverez en téléchargement ci-dessous la plainte qui a été déposée auprès des autorités de contrôle aux Pays-Bas fin décembre 2023. Il s'agit d'un document résumé. Ce document a également été transmis en même temps à la banque Triodos et à la SAAT. 

Hieronder kun je de klacht downloaden die eind december 2023 is ingediend bij de toezichthoudende autoriteiten in Nederland. Dit is een samenvattend document. Dit document is tegelijkertijd ook naar Triodos Bank en SAAT gestuurd.

You can download below the complaint that was filed with the supervisory authorities in the Netherlands at the end of December 2023 (FR en NL version). This is a summary document. This document was also sent to Triodos Bank and SAAT at the same time.



Pièces jointes
.pdf   231226 SQWL to AFM FR.pdf (Taille : 278.46 Ko / Téléchargements : 152)
.pdf   231226 SQWL to AFM NL.pdf (Taille : 306.07 Ko / Téléchargements : 142)

  10/01/24 - De Volkskrant
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 01-12-2024, 08:26 PM - Forum : Presse - Pers - Press - Prensa - Printmedien - Pas de réponse

Artikel in de Volkskrant 10 januari 2024, vriendelijk toegezonden door het Belgische Collectief.

Article dans le journal De Volkskrant 10 janvier 2024, aimablement transmis par le Collectif belge.



Pièces jointes
.docx   240110 Volkskrant FR.docx (Taille : 10.83 Ko / Téléchargements : 90)
.docx   240110 Volkskrant NL.docx (Taille : 16.43 Ko / Téléchargements : 68)

  01/01/24 - Trouw
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 01-06-2024, 08:51 AM - Forum : Presse - Pers - Press - Prensa - Printmedien - Pas de réponse

Nous publions ci-dessous l'opinion de Johan Graafland, professeur d'économie, de commerce et d'éthique, Tilburg, parue dans le journal Trouw (P-B). La version originale en Nl est disponible en téléchargement ci-dessous. La traduction en Fr est de R. Moreau, membre de notre comité. 

Hieronder publiceren we de opinie van Johan Graafland, hoogleraar Economics, Business and Ethics, Tilburg, die verscheen in het dagblad Trouw (Nederland). De originele versie kan hieronder worden gedownload.

-----------------


TRIODOS apprend : investir dans une bonne banque peut vous rapporter de vilains dividendes

Johan Graafland

Connaissez-vous l'histoire du seigneur du château qui a enfermé sa femme dans la grange ? Avec la dot de sa femme, il avait déjà construit un beau château et pouvait encore subvenir aux besoins des pauvres. Mais lors d'une tempête sans précédent autour du château, la relation s'est détériorée. C'est alors que le seigneur du château a décidé de chasser sa femme du château et de l'emprisonner dans une grange délabrée. Cependant, il continue à soutenir les associations caritatives, car c'est pour cela qu'il est sur terre, laisse-t-il entendre. Le croyez-vous ? Quelqu'un qui traite sa femme de la sorte peut-il vraiment être qualifié de social ?

Vous vous en doutez déjà : je veux parler des infortunés détenteurs de certificats qui, pendant des années, ont fourni à la Banque Triodos le capital nécessaire au financement d'une banque sociale à vocation sociale. Lors de la crise du Corona, la négociation des certificats a déraillé et Triodos l'a suspendue pendant pas moins de deux ans et demi. Maintenant que la négociation a repris depuis six mois, le prix de l'action a chuté de 75 %. Remarque : sans que Triodos ne soit elle-même en difficulté financière.

Dramatique

C'est ainsi que Triodos est entré dans l'histoire : sans se mettre elle-même en difficulté, elle s'est avérée capable de faire chuter la valeur de ses actions de 75 %.
Les détenteurs de certificats sont désormais enfermés dans un hangar. Alors qu'auparavant la valeur du certificat était égale à la valeur intrinsèque de la Banque Triodos, un changement des règles du jeu a eu lieu sans qu'ils aient leur mot à dire. La valeur est désormais soumise aux bizarreries du système de négociation Captin que Triodos a truqué. Le certificat était un instrument financier par lequel les détenteurs de certificats motivés permettaient à la Banque Triodos d'agir.
Mais il a dégénéré en un produit de quatrième ordre, auquel le marché impose des exigences de rendement élevées qui sont loin d'être satisfaites.
Pour les parties prenantes, Triodos est loin d'être à la hauteur, car l'organisation doit veiller à ce que les intérêts des différentes parties prenantes soient correctement équilibrés. Lorsque l'une d'entre elles subit un préjudice disproportionné, les intérêts de cette partie prenante doivent être pris en compte de toute urgence. Jusqu'à présent, Triodos s'est peu préoccupé des intérêts de ses détenteurs de certificats de dépôt. Cela donne à la banque un visage de Janus : social pour le monde extérieur, antisocial pour ses détenteurs de certificats de dépôt. Cela met en péril sa réputation sociale et menace même de ruiner moralement le concept même de banque sociale. Qui croit encore aux bonnes intentions du châtelain ?

Récupération
Peut-être que Triodos n'agit pas par mauvaise volonté, mais seulement par incompétence choquante. Mais je doute que ce soit moins grave. Après tout, comment peut-on faire confiance à une banque et à son expertise bancaire si elle s'avère incapable de protéger ses propres détenteurs de certificats ? En passant, cette situation met douloureusement en lumière l'incroyable lien qui existe entre la motivation intrinsèque d'un investisseur et son idéalisme. Cet idéalisme est aujourd'hui durement sanctionné, alors que l'évolution antérieure du certificat reposait sur le fait que les détenteurs de certificats motivés se satisfaisaient de rendements inférieurs.
Pour inverser la tendance, le conseil d'administration de Triodos doit s'employer énergiquement à rétablir les intérêts des détenteurs de certificats de dépôt d'ici à 2024. Cela peut se faire en maximisant les paiements de dividendes plutôt qu'en les minimisant. À terme, Triodos devrait également remplacer le système de négociation Captin et réformer sa structure de gouvernance afin de mieux protéger les intérêts des détenteurs de certificats de dépôt. Avec le redressement du prix des certificats que ces mesures annonceront, la confiance des (futurs) détenteurs de certificats sera également rétablie et le financement de la banque assuré.
Ce n'est qu'à cette condition que Triodos pourra à nouveau se considérer comme une banque sociale, servant les intérêts de toutes les parties prenantes de manière équilibrée.



Pièces jointes
.pdf   Triodos Bank leert_ beleggen in een ‘goede’ bank kan je lelijk opbreken.pdf (Taille : 411.07 Ko / Téléchargements : 108)

  03/01/24 - 10/01/24
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 01-03-2024, 08:13 PM - Forum : Piqûres - Steken - Bites - Picaduras - Stiche - Réponses (1)

Vous trouverez en téléchargement ci-dessous nos traits d'humour acerbes envers qui vous savez... Vous pouvez diffuser ces documents, mais notez qu'ils sont protégés par le droits d'auteur (voir ci-dessous). Les compositions sont normalement disponibles en français, néerlandais et anglais. Toutefois, l'utilisation des langues a parfois été limitée à une ou deux pour des raisons d'efficacité graphique. 

Hieronder vindt U een downloadbare versie van onze scherpe humor gericht op je-weet-wel... U mag deze documenten verspreiden, maar houd er rekening mee dat ze beschermd zijn door copyright (zie hieronder). Composities zijn normaal beschikbaar in het Frans, Nederlands en Engels. Soms is het gebruik van talen echter beperkt tot één of twee om redenen van grafische efficiëntie. 

You can download our acerbic humour aimed at you-know-who below... You may distribute these documents, but please note that they are protected by copyright (see below). Compositions are normally available in French, Dutch and English. However, the use of languages has sometimes been limited to one or two for reasons of graphic efficiency. 



Copyright: Bernard Poncé - 2024 - Bouge - All rights reserved.



Pièces jointes Miniature(s)
                   

  Voeux - Wensen - Wishes 2024
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 12-31-2023, 10:07 AM - Forum : Commentaires - Opmerkingen - Comments - Comentarios - Kommentare - Réponses (1)

MESSAGE SPECIAL DE FIN D'ANNEE - SPECIAAL EINDEJAARSBERICHT - SPECIAL END-OF-YEAR MESSAGE
 
Par Bernard Poncé, animateur du Trioforum, 31/12/2023 

Download de NL vertaling hieronder
Download the EN translation below
 
------------------------

Bonjour à tous,
 
 
En ce dernier jour de l'année, je tiens à remercier tous les membres du Trioforum dont le nombre continue chaque jour de grandir. Celui des participants à l'action collective aussi, même s'il est forcément moindre. Cela peut se comprendre.
 
Hésitations
 
D'un côté il y a ceux, et ils sont nombreux, qui ont très peu de certificats, et qui ne veulent pas engager de frais supplémentaires en plus des pertes subies sur le cours. Ces petits détenteurs ont été littéralement pris à la gorge par la banque et ils sont coincés de toutes parts. Je trouve cela honteux, sans savoir ce qu’il y a d’éthique là-dedans. 
 
De l'autre côté, il y a ceux qui attendent de voir si notre démarche peut aboutir. C'est un réflexe de prudence visible dans toutes les situations de conflit. La question est de savoir s’il permet de faire avancer les choses positivement ? Il est probable que ces personnes doutent, et rechignent elles aussi à engager des frais supplémentaires pour défendre leurs droits.
 
Pourtant,  cette affaire ne dépasse-t-elle pas le simple niveau financier ? N'avons-nous pas autre chose à défendre dans cette bataille ? Nos adversaires nous rabaissent constamment et nous prennent pour des idiots, avec un sens de l'ironie, de l'hypocrisie et de l'arrogance rarement atteint. Devons-nous rester silencieux, comme ils l’espèrent ? Pour ma part, outre mes anciens clients, ce que je défends, au nom de moi-même, de mes enfants, de mes proches, et de ma responsabilité humaine, c'est mon honneur. Si ceux d’en face savent lire, ils comprendront ce que cela veut dire en terme de volonté, de pugnacité et de décisions (très) réfléchies. Merci donc à vous qui nous rejoignez, malgré ce qu'il en coûte, pour tenter de mettre fin à une ignominie sans nom.
 
Forces vives
 
À ce propos, je veux saluer ici avec un immense merci tous ceux qui ont supporté financièrement le Trioforum et ceux qui continueront à le faire. Cette aide, sur laquelle je reviendrai prochainement en toute transparence, m'est d'autant plus précieuse qu'elle s'ajoute pour certains à celle de la participation à l'action collective. C’est un effort important qui montre aussi à nos amis d’en face notre détermination à ne pas nous laisser tondre comme des moutons.
 
Enfin, je veux mettre en avant l'aide qui m'est apportée par les membres de notre comité, Michel, Patrice et René. C'est ensemble que nous décryptons et commentons régulièrement l'actualité et vos retours afin d'être un relais entre vous et notre avocat. Merci à vous, mes amis. Merci également à Serge pour ses retours de traduction J.
 
Agir, demain
 
Au-delà de ces congratulations, je souhaite aussi aborder avec vous ce qui peut nous attendre en 2024. Vous le savez, comme la banque nous a offert son petit cadeau de fin d’année en 2021 avec l’annonce de la diminution (soi-disant fictive) de la valeur du certificat, nous avons eu le plaisir de lui apporter le nôtre cette année sous la forme d’une plainte aux autorités de contrôle. Est-ce que tout est joué pour autant ? Absolument pas ! Nous entrons seulement dans la danse, et il ne s’agira pas d’un cha-cha-cha. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce sera difficile !
 
Diplomatie ?
 
Je ne puis ici évoquer nos plans et nos moyens d’action puisque nous les dévoilons au fur et à mesure. Nous savons en effet, que la banque ne réagira que contrainte et forcée à nos requêtes. Qu’elle ne se soucie de rien, nous comptons bien respecter cet état d’esprit, de préférence au grand jour, comme l’opération carte de vœux à laquelle je vous invite à participer ci-dessous. On pourra nous le reprocher. Néanmoins, rappelons aux esthètes et partisans de la voie diplomatique que :
 
- d’une part, depuis 2020, ils n’ont rien obtenu d’autre, par un coup de force, qu’une modification du droit de vote à la SAAT, qui s’est empressée d’en réduire la portée ;
- et que d’autre part, les promesses de la banque quant à une liquidité et une pérennité du titre, appuyée en cela par la Chambre de Commerce d’Amsterdam (dont on appréciera ici le sens aigu de la divination), ont pris un coup dans l’aile et ne sont pas prêtes de s’en remettre.
 
Que ceux qui douteraient encore de la volonté de Triodos à résoudre rapidement cette affaire autrement qu’en restant le cul sur la chaise n’ont qu’à se pencher sur le prochain calendrier proposé avec une innocence qui fait peur à voir :
 
- Mi-janvier, on nous demandera notre avis (paraît-il) sur la cotation des certificats
- Mi-mai, on nous dira à l’assemblée générale quels sont les éventuels aménagements qui seront proposés
 
Mi-mai, c’est dans quatre mois et demi ! Ça ne gêne personne ce délayage continu de la gestion dans le temps ? Et, sérieusement, faut-il vraiment nous demander notre avis sur un désastre aussi évident qu’est celui de la cotation sur le MTF Captin ? Mais on le sait, l’évidence ne fait pas partie du vocabulaire de la banque. Lisez la dernière actualité du 20 décembre sur le site belge de la banque (Certificats d'actions | Banque Triodos | Banque Triodos), ça vaut le détour.
 
Discuter, oui. Enfumer, non.
 
En ce sens, je me pose régulièrement la question de savoir pourquoi certains continuent à vouloir discuter avec des gens qui amènent des propositions ineptes comme celle-là sur la table. Comme l’a indiqué Maître Arnauts dans son courrier, l’incompétence est à la tête de Triodos. Pas sur le plan financier, comme en témoignent les résultats de la banque. Pas sur le plan des projets financés, que je ne remets pas en cause. Mais sur le plan humain, c’est une autre paire de manche, que j’avais déjà relevée et signalée dans les années 2000, époque ou j’étais encore agent délégué de l’institution.
 
C’est dire s’il y a, non pas une incapacité, mais une volonté manifeste, à ne pas comprendre de quoi sont faits les détenteurs de certificats et les clients de la banque en général. À ce niveau, cela s’appelle de l’enfumage. Pour avoir tenté d’apporter une vision différente, je connais un ancien directeur qui ne me contredira sans doute pas. Pour dernière preuve en date, la réaction de la banque à la publication de notre article dans La Libre de ce vendredi : « Captin est une institution financière contrôlée par la banque nationale néerlandaise. Toutes les décisions prises respectent évidemment le cadre légal ». Comme quoi répondre à côté de la plaque est un art. L’incurie a toujours ses adeptes ; ils ne changeront pas. Nous n’avons pas de temps à perdre avec ces fadaises et une stratégie de management héritée de politicards en goguette.
 
Et ensuite ?
 
Sauf réaction positive à notre égard des autorités de contrôle, et sans que ce soit une garantie (puisque nous devons nous adapter constamment aux évènements), nous sommes prêts au mouvement. Nous devrions entrer en justice au courant du premier trimestre 2024, le temps de voir ce qui se passera. Ce délai permettra aux indécis et aux nouvelles têtes de gonfler nos rangs, ce qui ne fait aucun doute. Rien que ce samedi, j’ai reçu cinq demandes d’information sur l’action collective. Cela vous paraît peu ? Pas sur un jour, pas quand on est en vacances et pas quand on sait qu’il n’y a que 7 500 détenteurs en Belgique, d’autant qu’on ne les connaît pas. Plus nous serons, plus forts nous serons, et, pragmatiquement, moins cher cela coûtera à tout le monde. C’est tout le mal que je nous souhaite pour 2024.
 
Participez à notre action de début d’année !
 
Permettez-moi de vous quitter ici, non sans vous encourager à envoyer vos vœux à la banque.
 
Je vous invite à télécharger ci-dessous et imprimer notre carte de vœux Trioforum, en version FR (Trioforum - HNY 2024 - FR.pdf ) ou NL (Trioforum - HNY 2024 - NL.pdf ), au choix. C’est un format A4, recto / verso. Plié en deux, c’est un format A5. Toutes les infos utiles sont dans le pdf « Infos ». Vous avez traditionnellement jusqu’au 15 janvier pour envoyer votre carte, mais si vous le faites après, je ne viendrai pas réclamer. L’important est d’agir ensemble.
 
Excellente année 2024.
 
 
Bernard Poncé



Pièces jointes
.pdf   Beste wensen 2024.pdf (Taille : 85.92 Ko / Téléchargements : 158)
.pdf   Best wishes 2024.pdf (Taille : 84.19 Ko / Téléchargements : 125)
.pdf   Infos FR - NL.pdf (Taille : 16.72 Ko / Téléchargements : 199)
.pdf   Trioforum - HNY 2024 - FR.pdf (Taille : 1.04 Mo / Téléchargements : 293)
.pdf   Trioforum - HNY 2024 - NL.pdf (Taille : 1.02 Mo / Téléchargements : 129)

  29/12/23 - La Libre Belgique
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 12-30-2023, 10:30 AM - Forum : Presse - Pers - Press - Prensa - Printmedien - Pas de réponse

(Nederlandse versie in behandeling)

Suite à l'envoi de notre plainte auprès des autorités de contrôle aux Pays-Bas, La Libre Belgique (*) a publié l'article suivant :

(*) Repris par les principaux titres de la presse en Belgique


Ariane Van Caloen

Plainte de 250 détenteurs de certificats Triodos auprès des régulateurs néerlandais

Deux mois après avoir annoncé leur décision d’aller en justice, 250 familles belges détentrices de certificats d’actions Triodos, regroupées au sein de la plateforme Trioforum, relancent les hostilités en déposant une plainte auprès des régulateurs néerlandais. Dans un courrier daté du 28 décembre reçu en primeur par La Libre, ils demandent à l’AFM (Autoriteit Financiële Markten) et) à la DNB (De Nederlandsche Bank) qu’une enquête soit entamée quant à d’éventuelles violations de la loi néerlandaise sur la supervision financière.

Ils estiment que l’imposition du nouveau système de négociation des certificats, via la plateforme d’échange gérée par la société néerlandaise Captin, “a changé de nature fondamentale (et de classe de risque)” le certificat. “Ceci a pour conséquence que sa négociation n’est pas (plus) conforme aux règles du marché et à la protection des investisseurs, qui relève de la surveillance de l’AFM, et peut mettre en péril la stabilité de la banque elle-même, qui relève de la compétence de la DNB”, écrit Me Laurent Arnauts, l’avocat des 250 détenteurs de certificats.

Chute du cours

Depuis que ce système a été lancé début juillet, le cours n’a cessé de chuter dans des volumes du reste dérisoires. Lors de la dernière transaction hebdomadaire du 27 décembre, le cours est tombé à 20,50 euros pour un volume total de 5.555 certificats, soit environ 113.877 euros. “Un prix à comparer à une valeur d’inventaire de 89 euros”, rappelle Me Arnauts. Le 27 septembre, le prix de avait été fixé à 35,50 euros, déjà en baisse par rapport aux 50 euros obtenus lors de la reprise des transactions.

Les détenteurs des certificats sont en conflit avec la banque depuis que celle-ci a suspendu, en janvier 2021, son système de négociation et de rachat des certificats car elle était incapable de faire face au courant vendeur.

Après trois ans de suspension, la banque “durable” a mis en place un nouveau système qui pêche, aux yeux de Me Arnauts, par son illiquidité et sa volatilité. “Il n’est pas admissible qu’on impose de tels risques à des investisseurs non professionnels”.

Abus de droit ?

L’avocat bruxellois estime qu’en suspendant l'ancienne cotation et en refusant de la remettre en place tel qu’elle était avant, la banque a commis une faute qui constitue un abus de droit. C’est sur cette base qu’il compte demander à Triodos de racheter les certificats de ses clients au prix auquel ils l’ont acheté (89 euros) au lieu de la valeur obtenue aujourd’hui. La plainte sera déposée en janvier, nous a-t-il assuré.

Du côté de la banque, on ne semble pas vouloir remettre en question le système actuel. “Captin est une institution financière contrôlée par la banque nationale néerlandaise. Toutes les décisions prises respectent évidemment le cadre légal”, nous explique le service de presse.

-------------
Na de indiening van onze klacht bij de Nederlandse toezichthoudende autoriteiten publiceerde La Libre Belgique (*) het volgende artikel:

(*) Overgenomen door de belangrijkste pers in België

Ariane Van Caloen

Klacht van 250 Triodos certificaathouders bij Nederlandse toezichthouders


Twee maanden nadat ze hadden aangekondigd naar de rechter te stappen, hebben 250 Belgische families die in het bezit zijn van Triodos-aandelencertificaten, gegroepeerd in het Trioforum-platform, de vijandelijkheden hervat door een klacht in te dienen bij Nederlandse toezichthouders. In een brief van 28 december, ontvangen door La Libre, vragen ze de AFM (Autoriteit Financiële Markten) en DNB (De Nederlandsche Bank) een onderzoek in te stellen naar mogelijke overtredingen van de Nederlandse wet op financieel toezicht.

Zij zijn van mening dat het opleggen van het nieuwe handelssysteem voor certificaten, via het uitwisselingsplatform dat wordt beheerd door het Nederlandse bedrijf Captin, "de fundamentele aard (en risicoklasse)" van het certificaat heeft veranderd. "Het gevolg hiervan is dat de handel niet langer voldoet aan de marktregels en de bescherming van beleggers, wat de verantwoordelijkheid is van de AFM, en de stabiliteit van de bank zelf in gevaar kan brengen, wat de verantwoordelijkheid is van DNB", schrijft Laurent Arnauts, de advocaat van de 250 certificaathouders.

Dalende aandelenkoers

Sinds de lancering van het systeem begin juli is de koers van het aandeel gestaag gedaald, zij het in bespottelijke volumes. Bij de laatste wekelijkse transactie op 27 december daalde de koers tot 20,50 euro voor een totaal volume van 5.555 certificaten, of ongeveer 113.877 euro. "Deze prijs moet worden vergeleken met een inventariswaarde van 89 euro", merkt de heer Arnauts op. Op 27 september was de prijs vastgesteld op 35,50 euro, wat al lager was dan de 50 euro die werd verkregen toen de handel werd hervat.

De houders van de certificaten hebben een geschil met de bank sinds deze in januari 2021 haar systeem voor de handel in en terugkoop van certificaten opschortte omdat het de verkoopstroom niet aankon.

Na drie jaar opschorting heeft de 'duurzame' bank een nieuw systeem opgezet dat in de ogen van de heer Arnauts lijdt aan illiquiditeit en volatiliteit. "Het is niet aanvaardbaar om dergelijke risico's op te leggen aan niet-professionele beleggers".

Misbruik van de wet?

De Brusselse advocaat is van mening dat de bank, door de oude notering op te schorten en te weigeren deze weer in de oude staat te herstellen, een fout heeft begaan die misbruik van recht vormt. Op basis hiervan wil hij Triodos vragen om de certificaten van zijn klanten terug te kopen tegen de prijs waarvoor ze ze gekocht hebben (89 euro) in plaats van de waarde die ze vandaag krijgen. De klacht zal in januari worden ingediend, verzekert hij.

De bank lijkt het huidige systeem niet in vraag te willen stellen. "Captin is een financiële instelling die gecontroleerd wordt door De Nederlandsche Bank. Alle beslissingen die worden genomen respecteren uiteraard het wettelijke kader", legt het persbureau uit.


  27/12/23 et bonus
Posté par : Bernard Poncé - Admin - 12-27-2023, 06:19 PM - Forum : Piqûres - Steken - Bites - Picaduras - Stiche - Pas de réponse

Vous trouverez en téléchargement ci-dessous nos traits d'humour acerbes envers qui vous savez... Vous pouvez diffuser ces documents, mais notez qu'ils sont protégés par le droits d'auteur (voir ci-dessous). Les compositions sont normalement disponibles en français, néerlandais et anglais. Toutefois, l'utilisation des langues a parfois été limitée à une ou deux pour des raisons d'efficacité graphique. 

Hieronder vindt U een downloadbare versie van onze scherpe humor gericht op je-weet-wel... U mag deze documenten verspreiden, maar houd er rekening mee dat ze beschermd zijn door copyright (zie hieronder). Composities zijn normaal beschikbaar in het Frans, Nederlands en Engels. Soms is het gebruik van talen echter beperkt tot één of twee om redenen van grafische efficiëntie. 

You can download our acerbic humour aimed at you-know-who below... You may distribute these documents, but please note that they are protected by copyright (see below). Compositions are normally available in French, Dutch and English. However, the use of languages has sometimes been limited to one or two for reasons of graphic efficiency. 



Copyright: Bernard Poncé - 2023 - Bouge - All rights reserved.



Pièces jointes Miniature(s)